politiqueSociété

Arrivée du Roi des belges à Bukavu : la Société civile du Sud-Kivu appelle d’un ton ferme la Belgique à «dénoncer l’agression de la RDC par le Rwanda»

La visite du Roi des belges en République démocratique du Congo a coïncidé avec la montée des tensions entre le pays de Lumumba et le Rwanda qui est enfin sorti de sa cachette en s’affichant ouvertement aux côtés des rebelles du M23 qualifiés désormais des « terroristes » par Kinshasa.

Attendu à Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-kivu, le Roi Philippe aura certainement ses projecteurs sur des affiches grand format de l’intransigeant Bureau de coordination de la société civile du Sud-kivu appellant la Belgique à devoir dénoncer l’agression de la RDC par le Rwanda et exiger au conseil de sécurité des nations unies la publication des annexes du Rapport Mapping et la justice transitionnelle pour les crimes commis en RDC.

La Belgique doit dénoncer l’agression de la RDC par le Rwanda et exiger au conseil de sécurité des nations unies la publication des annexes du Rapport Mapping et la justice transitionnelle pour les crimes commis en RDC.

Dans un autre message, le Bureau de coordination de la société civile du Sud-kivu, tout en souhaitant la bienvenue au couple Royal Belge, demande la « réouverture du consulat Belge à Bukavu ».

Et la question à se poser : la muette Belgique, sera-t-elle cette fois guérie de son handicap habituel pour prendre position sur les questions de l’intégrité territoriale de la RDC ?

Une chose est sûre, face à la brutalité du régime de Kigali, les congolais sont unanimes sur une réaction proportionnelle et à la hauteur des menaces, en vue de mettre définitivement fin aux randonnées des troupes rwandaises en RDC.

Delphin M

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :