Zamirika Congo

Sud-Kivu : Le Président du Sénat, Bahati LUKWEBO, à nouveau dans le collimateur des «Jeunes Pétitionnaires»

Dans un document rendu public le 11 juillet 2022 et signé par six (6) membres de cette dynamique citoyenne, les auteurs disent constater «la persistance de la mauvaise gestion vautrée dans les antivaleurs au sommet de la province du Sud-kivu dans le chef de Théo Ngwabije dont le retour au Gouvernorat avait été contesté par la population de la province».

Annonçant «le dépôt imminent d’un projet de motion de motion de censure contre le gouvernement Théo Ngwabije II au cours d’une session extraordinaire à solliciter au début du mois d’Août», ces activistes concluent : «Face à l’hypocrisie et à la complicité de l’AFDC et de son autorité morale dans la mauvaise gestion de la province par le biais de leur mandataire Théo NGWABIDJE; nous  annonçons le retour à la charge par le dépôt de la pétition contre BAHATI LUKWEBO pour les mêmes faits et causes initialement denoncés»

Rappelons que ces activistes ont fait l’objet des arrestations et des menaces lors de leur dernière petition de «désaveu social et politique» lancée contre le président du Sénat, Modeste Bahati LUKWEBO, a qui ils reprochent de cautionner la mauvaise gouvernance dans la province du Sud-Kivu.

Delphin M

Quitter la version mobile